AAC
Rejoignez la formation professionnelle privée N° 1 en Tunisie

Projet international de courts métrages parrainé par l’Académie d’Art de Carthage

Les étudiants de l’AAC sollicités pour y participer

L’idée est intéressante, une campagne est menée par des ONG spécialisées dans la question de la femme au travail et les médias. Son objectif est de sensibiliser sur les inégalités actuelles et de changer les attitudes vis-à-vis des femmes dans le monde du travail.

Cette campagne a pris son chemin pour atterrir nalement en Tunisie. De quoi s’agit-il ? Le thème portait sur « Intégration économique des femmes dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ». La campagne est soutenue par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusam- menarbeit (GIZ) et mandatée par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du Développement (BMZ). Il s’agit d’un appel d’ores pour les cinéastes, élèves cinéastes, scénaristes et réalisateurs des pays d’Egypte, de la Jordanie, du Maroc et de la Tunisie. Ces projets seront soumis à candidature. Il s’agit d’un travail destiné à des ctions ou documentaires racon- tant des histoires individuelles sur « les femmes au travail » en mettant en exergue soit des situations typiques ou exception- nelles ou encore en se concentrant sur des questions critiques.

Le contexte de ce projet est que les femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord sont sans connaissance de leurs droits socio- économiques et disposent de peu d’informations et de soutien dans leur recherche d’un ancrées dans la découragent les femmes à poursuivre une carrière professio- nnelle. Plusieurs demeurent souvent invisibles dans le nombreuses femmes n’ont tout simplement pas la possibilité de déployer leur plein potentiel Les projets retenus se verront accorder le nancement intégral de la production du lm et seront diusés dans le cadre de campagne médiatique couvrant l’Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie. Ce projet qui s’étale sur une durée de huit mois à partir du Décembre 2011 est très pris au sérieux par la direction de l’Académie qui a su en proter pour le combiner avec celui de n d’études (P.F.E.) «deux en un» nous dit - on.

La visite de sensibilisation du réalisateur-cinéaste de renommée Mr Anis LASSOUED à l’Académie de Carthage a été bien suivie par un bon nombre d’étudiants en Audio-visuel. Un débat fut engagé entre les étudiants, d’une part, et Mr Anis LASSOUED, d’autre part, et ce en présence de Mme Aida CHAMEKH, professeur à l’AAC. Mr LASSOUED, lors de son intervention, a insisté sur la composi- tion de l’équipe du court métrage, à savoir, dit-il, « il faut, en plus du réalisateur, un cadreur, un ingénieur du son, un mixeur, un habilleur, un infographiste, un photographe, un responsable du montage etc. » « La balle est dans votre camp, c’est à vous de jouer maintenant » conclut - il.